Le racisme et l’oppression au travail sont des pratiques qui même si elles sont discrètes restent persistantes dans les entreprises Québécoises et à travers le monde. Néfastes au bien-être des employés, contraires à l’éthique, le racisme et l’oppression au travail concernent chaque collaborateur. Petit rappel sur la situation!

Des pratiques qui n’ont pas leur place

Malgré les avancées dans le monde de l’entreprise et l’interculturalisme de plus en plus présent, certaines pratiques comme le racisme et l’oppression sont tristement encore présentes dans les entreprises Québécoises. Petit rappel sur des notions élémentaires :

  • Racisme : « Idéologie fondée sur la croyance qu’il existe une hiérarchie entre les groupes humains, les « races » ; comportement inspiré par cette idéologie. »
  • Oppression : « Malaise psychique sourd, un peu angoissant, qui étreint »

On comprend facilement pourquoi les personnes étant victimes de ces pratiques ressentent un malaise profond au point que certaines d’entre elles doivent se mettre en arrêt de travail pour cause de blessures psychologiques importantes. Basés sur des idéologies en décalage avec notre société actuelle et qui entravent le bon fonctionnement général de la société et des entreprises.

Qui nuisent à la productivité de l’entreprise

Conséquence découlant de ces pratiques, la productivité même de l’organisation peut être affectée. Malaise chez les salariés victimes, temps de réunion nécessaire pour expliquer et dénouer les situations conflictuelles, ressources dépensées pour sa lutte… autant de temps et d’énergie qui pourraient être mis en pratique dans l’activité économique de l’entreprise.

Souvent isolés les salariés victimes de racisme ou d’oppression ont tendance à ne pas parler de ce qu’elles ressentent et cela a un impact sur le travail ce qui est naturel. Les interactions avec l’équipe étant réduites et l’esprit occupé ailleurs la productivité et e bien-être sont affectés.

Répréhensible par la loi

Notez également que les actes racistes et notamment les insultes en plus de causer du tort aux personnes visées et d’entraver le bon fonctionnement de l’entreprise, sont des actes répréhensibles par la loi et passibles de lourdes amendes. Ainsi la Charte des droits et libertés de la personne prévoit que « toute personne a droit, en pleine égalité, à la sauvegarde de sa dignité et de son honneur. Lorsque ces droits sont bafoués en raison d’une caractéristique personnelle comme la race ou l’origine ethnique, il y a discrimination. C’est ce qui peut arriver lorsque des insultes racistes sont proférées. » et que (…) Dans certains cas plus extrêmes, des propos discriminatoires peuvent mener à des accusations criminelles. C’est le cas lorsqu’il y a « incitation à la haine », c’est-à-dire quand les propos sont graves au point de susciter la haine envers un groupe ethnique, religieux, etc. »

Exposez les affiches Prosper International pour mettre en garde!

Maintenant que vous en savez davantage sur l’impact du racisme et de l’oppression au sein des organisations, vous comprenez plus facilement pourquoi ce phénomène doit être enrayé. Exposez nos affiches dans vos locaux afin de rappeler à tous que le respect en plus d’être bénéfique à chacun est une condition pour un vivre ensemble harmonieux et une entreprise en bonne santé!